D : Je connaissais, pour les avoir écoutés et chantés bien des fois, "les sabots d'Hélène", "ses sabots crottés", je connaissais " le jupon d'Hélène", "son jupon mité"; mais je ne connaissais pas la maison d'Hélène, sa maison ouverte aux maux désemparés. Merci de m'y avoir invité et reçu. Précieuses et chaleureuses rencontres.


J : Les traitements difficiles à supporter, les douleurs qui m'accompagnent dans mon quotidien, physiquement et moralement. CAP c'est la solidarité, la convivialité, l'écoute, les soins appliqués. C'est ma bouffée d'oxygène qui me donne envie de venir toutes les semaines.


A : Vous étiez la bouffée d'Oxygène d'un amie, elle me racontait tous les bienfaits, le réconfort et le soutien que vous lui apportiez. Merci d'exister et surtout continuez votre belle mission d'aide aux malades car nous sommes tous concernés.

M.Quand j'ai commencé une chimiothérapie en mai 2014 pour un cancer du sein agressif, j'ai tout de suite été attirée par un dépliant sur l'association CAP SAINT MARTIN, un endroit pour se ressourcer et bénéficier de soins de bien-être. J'ai pris la documentation et je me suis dis que j'irai peut être quand je serai moins malade.

J'avais des a priori : Est ce que j'allais pouvoir  m'intégrer ? De quoi parle-t-on ? Je n'avais pas envie d'entendre parler que de maladie. Comment est l'ambiance ?

J'ai fini par y venir à la fin de mes traitements en novembre 2014 parce qu'il fallait que je trouve le moyen de combler la place qui était prise antérieurement par les déplacements à l'hôpital, les visites de mon infirmière et j'avais également besoin que l'on s'occupe de moi.

Je peux maintenant répondre à mes questions : Oui, il est facile de s'intégrer à condition de faire aussi l'effort de     s'intéresser aux autres. J'y ai trouvé des personnes dynamiques, chaleureuses, gaies.

Il s'agit de passer un bon moment autour d'un thé, d'un café ou d'une tisane et de bons gâteaux apportés par les uns les autres, de faire des activités manuelles à la portée de tous, de raconter des histoires drôles mais aussi quand c'est nécessaire d'écouter une personne qui a besoin de parler de ses angoisses.

Les soins  sont extraordinaires, il y a la sophrologie, le reiki l'esthétique et le massage . C'est plus que des soins, il y a une écoute attentive, des conseils utiles, du temps non compté  pour  les adhérents.

Un après midi à CAP est un moment de douceur et de détente partagé, que du bonheur !

Mon mari a lui aussi plaisir à venir à CAP en tant qu'accompagnant. Il vous en parlera une autre fois !

J. Octobre 2011 première approche de Cap Saint Martin : très positive. Je me rends compte, cela va vous sembler bizarre, que je ne suis pas la seule à être malade !! Les capétiens ont une réelle joie de vivre et me la transmettent.

Depuis janvier 2012 je suis une assidue aux rencontres hebdomadaires. Quel bonheur, des moments de convivialité, une deuxième famille, CAP est ma bouffée d'oxygène.

Merci CAP, merci la maladie, merci la Vie.

La cerise sur le gâteau ???

" Saut en parachute en tandem" GENIAL !!!

F. et MC. J'ai trouvé un lieu de ressourcement, de paix, de partage, de détente, vraiment merveilleux. Il y a beaucoup de don de soi de la part de chaque personne qui vient apporter, mais aussi recevoir d'une certaine manière.

Se faire chouchouter ainsi donne l'envie de se faire du bien soi-même par la suite, redonne confiance en soi, et également fait entrer dans une dynamique de redonner.

C. Depuis que je viens à Cap St Martin, je ne prends plus que la moitié des médicaments, je n'en ai plus besoin. En tout cas j'ai arrêté les somnifères. Je viens pour la détente, et ça me fait un bien fou !

A. La reconstruction était prévue depuis le début, c'est ça qui m'a fait tenir.... Mais j'ai déjà l'impression d'être revenue à la normale, vu que de loin, personne ne le remarque et que je me suis habituée à la présence de "Robert". J'en suis presque à me dire que si l'opération était impossible, ce ne serait pas si grave : j'ai appris tellement de choses sur moi, sur les autres, sur la vie, que la perte de cette petite partie de moi non vitale en valait la peine.

JM. L'intensité de ma vie en ce moment est nourrie par la progression de la maladie, qui me fait peur, mais en même temps j'accède à des instants de sérénité.

S. Pour les plannings du jeudi, il peut n'y avoir RIEN de programmé, peu m'importe, que l'on se retrouve, c'est déjà BEAUCOUP !

A. “Mais je vais m’ennuyer quand je vais retrouver mes cheveux!”.

C. Pourquoi j’apprécie Cap Saint Martin ? Avant tout pour la convivialité qui y règne. C’est un lieu où on peut parler de ses petits problèmes et petites misères avec des interlocuteurs qui ont connu ou qui connaissent les mêmes.

Les activités diverses et variées permettent d’apprendre de nouvelles techniques dans la bonne humeur.

Les soins qui sont dispensés le sont avec beaucoup de professionnalisme, une écoute attentive et une réelle envie d’apporter bien-être et détente.

C’est vraiment un lieu plein de vie, de joie et de partage.   


J-M. Hier, un après-midi de printemps et d’éveil à la Vie. Oh ! comme ton association est juste. Chaque instant devient un instant de Vie.

J’y goûte et VIS : réconfort, consolation, détente, soulagement, apaisement, tendresse, espoir.

Merci de m’inviter à l’aventure de  “Cap Saint Martin"


H. Merci pour tout, merci pour ce réconfort apporté, merci pour cette chaleureuse présence, merci pour cette belle phrase dite avec ta belle voix :   " N'ayez pas peur ....." qui résonne dans ma tête et que je tente de me remémorer à n'importe quel moment de la journée quand je suis inquiète. MERCI !

Je suis ravie d'avoir eu tant de chaleur autour de moi, d'être montée dans une super voiture, de vous avoir tous connus et une grande pensée pour toi surtout qui m' as redonné "une pêche" (même crue !!!) d'enfer, je suis prête à me faire le paradis que je peux, doucement et plus  sereinement.

Merci pour ces forces offertes.

Cécile
Parce que ma sœur a trouvé chez vous l'énergie pour se battre et le réconfort dont elle avait besoin , parce qu'elle m'a parlé de vous avec tant de chaleur dans la voix, parce qu'elle a arboré de magnifiques chapeaux et autres couvre-chefs pendant la durée de son traitement, parce que j'ai accepté de la voir tête nue grâce à une photo faite chez vous et parce que votre association est une bulle de bien-être dans cette épreuve qu'est le cancer, j'ai envie de vous faire un don !


retour